Écoute ton coeur...

Écrit par Odile Lebel

Il y a de cela quelques années, je suis née dans l’amour. J’ai eu la chance d’avoir une douce et belle enfance grâce à mes parents qui ont tout fait pour que je sois heureuse. 

Un jour, lorsque j’avais environ 20 ans, j’ai demandé à ma mère : « Comment as-tu fait pour être aussi bonne avec moi?». J’ai toujours trouvé qu’elle n’avait à peu près pas de défauts et qu’elle et mon père faisaient toujours les justes choix. Elle m’a alors spontanément répondu, sur un ton bienveillant: «J’ai toujours écouté mon coeur». À l’époque, cette réponse ne m’avait pas interpellée plus qu’il faut. Par contre, je ne l’ai jamais oubliée.


Quelques années plus tard, alors que la joie d’apercevoir un petit plus sur mon premier test de grossesse allait littéralement faire exploser mon cœur de bonheur et d’amour, le doute s’est aussi installé. Je suis donc allée voir ma mère, pour lui faire part de ma crainte de ne pas réussir à devenir une aussi bonne mère qu’elle. Sur un ton bienveillant, elle m’a alors répondu : «Écoute ton coeur». Cette réplique était toujours abstraite pour moi, mais je gardais malgré tout ce conseil dans ma tête me disant qu’il finirait bien par devenir significatif. Celui-ci devait être efficace, puisqu’il avait si bien fonctionné pour elle.


Quelques mois plus tard, je suis devenue maman d’un joli petit garçon. Je l’aimais tellement, mais je me sentais si perdue dans ce nouveau rôle qui me faisait sans arrêt douter. En larmes, j’ai demandé à ma mère :«Comment vais-je pouvoir bien élever mon enfant? J'ai tellement de questions et d’inquiétudes et il n’a que quelques jours de vie.» Elle m’a alors répondu, toujours sur un ton bienveillant :«Écoute ton cœur». Mais qu’est-ce que ces paroles pouvaient bien vouloir dire ? Mon cœur ne parle pas, il ne me dit rien. Les amis, les connaissances, les livres, les médecins, les autres devaient savoir mieux comment s’y prendre que moi. Pourquoi ne pas les imiter ? Pourquoi ne pas faire la même chose ? S’ils disent que ça fonctionne, je ne perds rien à essayer. Bien sûr, j’ai fini par faire plusieurs choix qui ne me ressemblaient pas. Je voulais au plus haut point être dans la norme que j’en ai oublié l’essentiel. Pourtant, je n’étais pas satisfaite, je n’étais pas heureuse de mes choix. J’ai parfois même eu des regrets. 


C’est à ce moment précis que j’ai compris. Toutes ces pièces de casse-tête se sont alors placées comme par magie dans ma tête. Mon cœur est simplement cette petite voix intérieure qui nous ramène à nos valeurs, nos désirs, nos besoins pour être heureux. Mon coeur ne me juge pas, il me comprend mieux que qui que ce soit. Mon coeur est simplement moi. Il me fait prendre les meilleures décisions, car si je l’écoute, je sais que je n’aurai jamais de regrets.


Donc à toutes les mamans qui doutent et à vous mes enfants qui me lirez peut-être un jour,  je vous dis :«Écoutez votre coeur, il vous guidera et il vous transportera dans les plus beaux endroits». 

 

Odile Lebel, Collaboratrice, Pastel Ludique

2 commentaires

  • Très beau texte Odile, tu as bien raison, il faut écouter notre cœur car il a raison .

    Maryse
  • Quel message inspirant! Tu as hérité de la sagesse et de la bienveillance de ta maman, sois-en certaine, chère Odile.😊

    Solange Veillette

Laisser un commentaire

Prendre note que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.